Certificat Matelot Pont : ce qu’il faut savoir

Sur un navire de pêche, ils se côtoient plusieurs fonctions différentes et bien réglementées dont l’accès est subordonné à des conditions d’aptitudes professionnelles. La fonction de matelot pont n’échappe pas à cette règle. Il faut tout d’abord décrocher son certificat de matelot pont pour l’occuper.

Qu’est-ce que le certificat de matelot pont ?

Le métier de matelot pont sur un navire de pêche est accessible à l’issue d’une formation initiale avec un CAP maritime. Il est un titre monovalent (qui correspond à une seule aptitude) permettant à son détenteur d’exercer des fonctions d’appui au pont d’un navire marchand ou armé à la plaisance de jauge. Le certificat peut se préparer dans une école comme www.ecoledespechesyeu.com.

À quoi sert un certificat de matelot pont ?

Le certificat matelot pont qualifie son titulaire au métier de matelot. Le cas échéant il peut être amené à s’occuper des tâches spécialisées en matière de navigation. Ce sont essentiellement la manutention et l’arrimage de cargaison, et le contrôle de l’exploitation du navire. Le titulaire de ce certificat vient également en appui à la tenue du quart à la passerelle ainsi qu’aux dispositions sanitaires et de sécurité au travail. Il s’occupe aussi de menus entretiens et réparations à bord.

Et après le certificat de matelot pont ?

Dans une logique de continuité, le marin détenteur du certificat de matelot pont peut passer un bac pro spécialisé en conduite et gestion des entreprises maritimes, option pêche. En outre, le matelot pont à la possibilité de capitaliser son temps de navigation au pont en s’ouvrant l’accès au brevet de capitaine 200.

Ce brevet permet de commander un navire armé en petite pêche, en pêche côtière ou en pêche au large jusqu’à 100 milles des côtes. Cette aptitude permet également d’occuper le poste de second capitaine du navire. À ce stade, le grade de capitaine de pêche représente le palier supérieur à atteindre, à la suite d’une formation complémentaire.

Auteur de l’article : Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *