Les chatbots : le futur du e-commerce mobile

Depuis quelque temps, on ne parle plus que des fameux chatbots. Grâce à des acteurs comme Facebook, les utilisateurs, un peu perplexe ont accès à l’intelligence artificielle, dans les applications telles que Messenger. Pour en savoir plus sur les bots, lisez ces quelques lignes.

Qu’est-ce qu’un Chatbot ?

Un chatbot est un logiciel intégré à une interface de messagerie. Le service est alimenté par une intelligence artificielle lui donnant la capacité de simuler une conversation avec un ou plusieurs utilisateurs. Appelé simplement « bot », le robot logiciel est également conçu pour automatiser des petites tâches que vous faites quotidiennement : réserver une table dans un restaurant, ajouter un rendez-vous à votre calendrier… On peut distinguer deux types de bots : les assistants personnels (Siri, Google Now, Cotana) et les bots aidant dans un scénario prédéfini.

Eliza : le premier logiciel intelligent de l’histoire

Le bot n’est pas un nouveau concept. L’ancêtre du chatbot, appelé « Eliza » date du 1966 et provient du nom d’Eliza Dootlittle, un personnage de Pygmalion de G.B. Shaw. L’œuvre de Joseph Weizenbaum du laboratoire MIT a été conçue pour simuler un psychothérapeute rogérien. Il fonctionne par reconnaissance de forme, de mots-clés pour donner des réponses plutôt vagues aux questions posées. Depuis Eliza, d’autres chatbots ont vu le jour : Parry, Alice, Jebberwacky et cleverbot.

Les exemples de Chatbots

Les grandes sociétés high-tech se livrent une fois encore une nouvelle bataille : la création et l’intégration des bots sur leurs services. Facebook a commencé la course par intégré le logiciel sur son Messenger. Désormais, on retrouve le bot sur KLM Messenger, Marsbot… Avec Météo Bot, il vous suffit de demander le temps. Celui de Skyscanner permet aux utilisateurs de trouver un vol, de demander le prix et les destinations. Le bot de 1800Flowers propose un large choix de bouquets sur Facebook Messenger et permet de se livrer des fleurs.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Auteur de l’article : Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *