E-réputation : faîtes-vous ces erreurs ?

Entreprises et professionnels ne doutent plus de l'importance de savoir gérer et alimenter leur e-réputation. Elles savent que l'image perçue de leur entreprise sur le web aura des répercussions tant sur le cours de ses actions que sur ses possibilités de créer des partenariats avec d'autres professionnels, ou encore le nombre et la qualité des CV envoyés à son service de recrutement. S'il est tentant de tester plusieurs techniques pour entretenir son image de marque, il s'avère aussi crucial de ne pas commettre trop d'impairs…

Impair constaté n°1 : éviter les plateformes principales

Pour nourrir la réputation virtuelle de son entreprise, celle-ci doit se montrer présente et active sur tous les espaces web  susceptibles d’influencer, en bon comme en mauvais, la réputation digitale de la société. Cela vaut également pour les réseaux sociaux. Assurer sa présence sur un seul canal constitue l'erreur la plus fréquente rencontrée par les professionnels. Si Facebook semble aujourd'hui incontournable – précisons tout de même que la plateforme obtient un score de 91% concernant la pertinence du ciblage de ses campagnes, contre 27% pour les autres campagnes menées en ligne -, LinkedIn et Twitter représentent elles-aussi des pistes à ne pas négliger. Et selon l'activité, on pourra aussi envisager des actions maîtrisées sur Instagram et/ou SnapChat. 

Impair constaté n°2 : ignorer les avis clients

On ne cite pourtant plus les plateformes permettant leur diffusion : Google, Facebook, TripAdvisor ou encore Amazon, ils constituent à eux seuls 80% de l'e-réputation d'une entreprise ! Pour utiliser efficacement ces avis et les « maîtriser » en cas de déconvenue, les professionnels conseillent de créer directement sur le site de son entreprise un espace apte à recueillir les avis des clients. Cela facilitera énormément les interactions et encouragera à leur répondre rapidement. Ainsi satisfaits, les clients pourront parler en bien de l'entreprise et contribuer sans le savoir à la diffusion de son message.

Auteur de l’article : Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *