Les astuces pour peindre comme un pro

Ça y est, vous y êtes presque. À l’approche de la fin d’année, si vous êtes nombreux à vous atteler à mener à bien les derniers préparatifs pour Noël, le jour de l’an approche lui aussi à grands pas. Et comme chaque année, le passage à la nouvelle année se veut festif et joyeux. C’est aussi l’occasion de prendre de bonnes résolutions. ‘Se mettre au régime’, ‘arrêter de fumer’, ‘manger plus de légumes’, ‘faire du sport’, ‘lire plus de livres’, ‘appeler sa famille plus souvent’, ‘arrêter de procrastiner’, vous ne manquez pas d’idées pour aspirer à de nouvelles choses, à faire de l’année qui vient une année riche en bonnes résolutions. Et parmi toutes ces idées, il est une envie en particulier qui vous taraude l’esprit : celle de repeindre en blanc votre habitation. Lumineux et chaud à la fois, le blanc est un vrai caméléon en termes de décoration. Loin d’être fade et dépourvu de personnalité, le blanc est une couleur qui révèle le charme de votre intérieur, et ce, quel que soit votre style de déco. Mais voilà, une ombre plane sur cette bonne résolution : le résultat n’est pas toujours à la hauteur de vos espérances, loin de là en vérité. Qu’à cela ne tienne ! Gros plan que les astuces pour obtenir une finition parfaite

Les conditions idéales pour peindre  

La peinture blanche est la couleur de référence en matière de décoration de la cuisine au salon, en passant par la chambre, mais aussi la salle de bain. En plus de s'accorder facilement avec les autres couleurs, le blanc se fond sans mal à toutes les matières, tout le mobilier. Bref, le blanc sublime l'espace, le rend lumineux et éclatant. Et pour redonner un second souffle à votre intérieur, rien de tel que les astuces de pro pour un rendu juste parfait. 

Prendre le temps de tout protéger

Qu’il s’agisse d’une peinture blanche ou une peinture d’une autre couleur d'ailleurs, vous n’êtes pas à l’abri d’éclaboussures. C’est pourquoi, avant de vous lancer dans la peinture d’un mur, d’un plafond, d’un meuble ou encore du sol, mieux vaut tout protéger. L’astuce est de désencombrer au maximum l’espace, de regrouper les objets au centre de la pièce dans le pire des cas. Et surtout, il faut recouvrir le tout d’une bâche en plastique suffisamment grande. Les bâches de protection en coton sont d’ailleurs spécialement conçues pour absorber la peinture blanche par exemple. Et, pour gagner du temps pensez aussi à retirer les prises, les interrupteurs, les plafonniers, les appliques, les rideaux, les tringles, mais aussi les cadres ; bref tout ce qui gêne le passage du pinceau, du rouleau. Pensez à utiliser du ruban adhésif de masquage de qualité pour protéger les surfaces qui ne seront pas peintes. 

Préparer la surface à peindre

Parce que la peinture accentue les imperfections, commencez par préparer la surface que vous désirez peindre. Pour cela, rebouchez tous les trous, toutes les fissures, traitez les problèmes d’humidité avant de poncer jusqu’à obtenir une surface lisse. Bien entendu, vous devez veiller à ce que cette surface soit également propre. Dans ce cas, vous pouvez utiliser une éponge légèrement humidifiée et imbibée de savon doux pour la nettoyer. Une fois lisse, saine, sèche et propre, vous pourrez alors peindre la surface à l’aide de la peinture blanche. Autant de préalables qui permettent à la peinture de mieux accrocher. 

Mettre une sous-couche

Avant de vous lancer dans la peinture avec votre pot blanc, pensez à passer une sous-couche. Également appelée sous-couche primaire ou encore peinture d’apprêt, la sous-couche permet d’uniformiser le support, d’éviter que le support poreux ou absorbant ne « boive » la peinture blanche, mais aussi de faire en sorte qu’elle adhère parfaitement. Elle s'applique en première couche, après que vous ayez fini de préparer votre support et avant d'attaquer vos couches de peinture.

Avant de vous lancer dans la peinture en elle-même, veillez à ce que la température soit comprise 10 et 20°C. S’il fait trop chaud, la peinture séchera trop vite et par temps froid, elle ne séchera que très lentement voire difficilement. L’air ne doit pas être ni trop sec ni trop humide pour les mêmes raisons. Exit également les courants d’air qui déposeront alors sur la surface fraîchement peinte poussières et autres résidus. Pour finir, commencez par peindre au pinceau les angles et les bords, puis plongez le rouleau  dans la peinture avant de le rouler sur la grille pour bien répartir la peinture blanche. Travaillez par petites zones par bandes verticales puis horizontales et surtout, terminez une surface entière avant de faire une pause. Cela évitera aux raccords d’être visible. Il ne vous restera plus qu’à succomber à l’une des tendances déco de 2019.

Auteur de l’article : Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *