osteopathe

L’OSTÉOPATHIE, UN MÉTIER QUI A DE L’AVENIR

L’ostéopathie est apparue en France dans les années 60, véhiculée par des praticiens qui avaient été formés au Royaume Uni et aux Usa, ses contrées d’origine.

La formation d’ostéopathe est assez récente puisqu’elle n’est reconnue en France comme une discipline de santé que depuis 2002. Aujourd’hui, c’est une pratique de la médecine qui a le vent en poupe. Mais en quoi consiste réellement le métier d’ostéopathe ? Zoom sur un métier au développement fulgurant.

Qu’est-ce qu’un ostéopathe ?

C’est un praticien qui peut soulager des douleurs musculaires, articulaires, ou physiologiques grâce à des manipulations douces. Il n’a besoin de rien de plus que de ses mains pour soulager le corps de ses patients. Il travaille sur les zones de blocage et de tension en prenant en compte le corps du patient dans sa globalité avec son histoire : précédents de fractures ou douleurs chroniques, fatigue corporelle due à une activité intense dans le mode de vie du patient, etc.

Le praticien détermine les zones en souffrances par palpation et corrige le problème en effectuant des tractions, des poussées, des élongations ou des torsions très lentes.

Les qualités d’un ostéopathe

formation osteopatheLe praticien doit évidemment avoir suivi une formation d’ostéopathe. Mais il doit également être à l’écoute de son patient et sensitif.

– A l’écoute, car le travail ne se fait pas sur une zone finie du corps comme un chirurgien qui opère un genou et ne s’occupe que de cela. L’ostéopathe doit écouter ce que le patient a à lui apprendre sur sa douleur : ses causes, ses conséquences sur le reste de son corps. Il doit aussi comprendre comment vit le patient, s’il est stressé ou s’il fait un travail particulièrement fatigant pour le corps, pour pouvoir soigner la douleur à son origine. Le dos d’un patient peut fort bien être débloqué par la manipulation d’une autre partie du corps, comme l’épaule ou le coude.

– Sensitif, car après avoir écouté le patient, c’est le corps de celui-ci qu’il va devoir écouter. Il va se manifester par des zones de chaleur ou a contrario par des zones froides, il va être tendu à un endroit où il devrait être souple, il va être sensible alors qu’il devrait pouvoir être touché. C’est en décryptant les réactions corporelles grâce à ses mains que l’ostéopathe pourra comprendre le problème à régler.

Le métier d’Ostéopathe est idéal quand on désire pratiquer une médecine douce qui prend en compte le patient dans sa globalité. Plus qu’un métier, c’est une véritable philosophie.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Post Author: Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *