Porte d’entrée : quels critères à prendre en compte ?

La porte d’entrée est sans aucun doute l’élément le plus important de votre habitation : elle est ce lien incontournable entre votre logement et l'extérieur. Reflet de l’identité de votre logement, c’est un point de passage incontournable pour vos convives, mais aussi, la première chose que les passants voient. Et, au-delà de cet aspect esthétique, elle se doit aussi d’être la plus fonctionnelle possible. La porte d’entrée doit alors être esthétique, sécurisante, mais aussi assurer une bonne isolation thermique et acoustique. À plus forte raison si votre environnement est assez bruyant et les écarts de températures importants. En parallèle, elle doit aussi s’intégrer parfaitement à l’architecture du bâtiment. Autant de qualités indispensables pour assurer le bien-être de toute votre famille. Gros plan sur les astuces pour choisir au mieux votre porte d’entrée.  

Comment choisir sa porte d'entrée ?

En chantier neuf comme en rénovation, les portes d’entrée Solabaie proposent des solutions adaptées à tout à chacun. Des portes d’entrée qui se déclinent alors dans des styles divers et variés pour satisfaire toutes les envies, tous les goûts. Bi-matière, vitrée, avec une couleur audacieuse ou encore une boîte aux lettres intégrée par exemple : la porte d’entrée se personnalise à souhait. Et parce qu’elle se garde en moyenne une trentaine d’années, autant ne pas se tromper. Rien de tel que des conseils d’experts pour s’assurer de faire les bons choix, de faire le meilleur investissement et être pleinement satisfait d’avoir trouvé la porte d’entrée idéale.

La fabrication, la pose

La première des choses est de se rapprocher d’un artisan. Si la plupart d’entre nous, nous aimons bricoler, il n’en reste pas moins que la porte d’entrée doit être fabriquée, mais aussi posée dans les règles de l’art par un professionnel. Cela permet alors d’éviter les problèmes quotidiens d’ouverture/de fermeture, de bénéficier d’une porte d’entrée viable, mais aussi et surtout, de s’assurer qu’elle soit étanche à l’air et l’eau notamment. Pour finir, recourir aux services d’un spécialiste permet aussi d’avoir une garantie. Un point qui peut s’avérer utile en cas de problème.

La sécurité

Principal point d'entrée dans une maison/un appartement, la porte d’entrée se doit de présenter les qualités nécessaires pour assurer la sécurité des biens et des personnes. Dès lors, il convient de s’attarder un instant sur la serrure et plus particulièrement le type de cylindre, le nombre de points de fermeture et le renforcement du panneau proposé. Pour que la porte soit la plus rassurante possible, elle doit avoir un cylindre sécurisé, une conception sur monobloc, être blindée, mais aussi, avoir une épaisseur de plus de 70 millimètres. Mieux vaut s’assurer que la clé ne soit pas copiable pour optimiser la sécurité. Pour renforcer la sécurité des parties vitrées, mieux vaut qu’elles soient blindées pour être plus résistantes en cas d’infraction. 

L’isolation thermique

Autre critère auquel il convient de porter une attention particulière : l’isolation thermique. Parce que la porte d’entrée assure un bien-être au sein de la maison, elle doit pouvoir laisser passer l’air pour assurer une ventilation naturelle, mais ne pas transformer l’entrée en igloo l’hiver et en sauna l’été. La performance thermique de la porte est caractérisée par une valeur Ud : cette dernière doit être comprise entre 0.9 et 1.7 à minima pour assurer un confort suffisant. Bien entendu, si l’habitation présente des défauts d’isolation, la porte d’entrée ne suffira pas à elle seule pour assurer un confort thermique à ses habitants.   

L’isolation acoustique

La porte d’entrée est un élément important lorsqu’il s’agit de s’isoler du bruit extérieur. Si le logement est situé dans un environnement bruyant, l'indice RW est à considérer pour bien choisir sa porte d'entrée. Plus cet indice est grand, plus la porte assure une bonne isolation phonique. En règle générale, on considère qu’un indice RW de 31 assure de bonnes performances acoustiques.

Les dimensions

Qu’il s’agisse de rénovation ou de nouvelle construction, il existe autant de dimensions possibles que de type de porte d’entrée. Pourtant, il faut avoir à l’esprit les dimensions de référence en tête : 215 centimètres en hauteur et 90 centimètres de mur-à-mur. En général, il faut pouvoir s’assurer de franchir le seuil de la porte aisément avec une poussette, un déambulateur ou encore un fauteuil roulant. 

Le sens d’ouverture

Cela peut faire sourire, mais il est important de définir en amont le sens d’ouverture de la porte d’entrée. Si dans la plupart du temps, la porte d’entrée s’ouvre vers l’intérieur, elle peut aussi s’ouvrir vers l’extérieur. Une solution qui peut permettre de gagner du volume dans une entrée exiguë. Quoi qu’il en soit elle doit à minima pouvoir s’ouvrir à 100 degrés pour dégager le passage. 

Le style

Couleurs, finitions, poignée et autres détails, tout dépend des goûts de chacun. Dans tous les cas, même s’il est important de suivre ses envies, la façade détermine grandement le style de la porte d’entrée. Il faut alors s’assurer que les choix s’intègrent bien à la façade, mais aussi dans certaines situations conviennent aux règles en vigueur. Mieux vaut dès lors se rapprocher du service d’urbanisme de sa commune de résidence, de son syndic de copropriété pour savoir ce qu’il est possible ou non de faire en termes de couleur tendance du moment, de matière, de finitions notamment. Une fois faite, la porte d’entrée peut-être sur mesure, raccord avec la personnalité de chacun.

La porte 2.0

Avec l’avènement des nouvelles technologies, la porte d’entrée peut être pilotée à distance grâce à la domotique. Elle peut être télécommandée, présenter un détecteur de présence. Dans un autre registre, la serrure peut être biométrique ou s’ouvrir grâce à un badge … là encore, les innovations ne manquent pas.   

Le matériau

Chaque matériau présente des avantages et des inconvénients. Toutefois, il est crucial d’opter pour un matériau qui réponde à ses attentes en termes d’esthétisme, de confort, d’entretien, de résistance et de coût. 

Le PVC est très facile d’entretien avec de l’eau et du savon, il est parfait dans un environnement pollué, soumis aux embruns marins et ensoleillé. Les couleurs possibles sont assez limitées, mais il présente quelques effets, en imitant le bois par exemple. Si l’isolation est correcte, elle dépend cependant de l’épaisseur et du type d’isolant utilisé. Côté sécurité, mieux vaut opter pour une armature en métal. Bien entendu, il reste moins contemporain que l’aluminium. Cependant, ce dernier est aussi très résistant et ne demande pas d’entretien. Design et tendance, l’aluminium est disponible dans une grande gamme de couleurs, de découpes et de motifs. Proche de l'aluminium, mais moins prisé, l'acier est très résistant et assure une sécurité optimale. Cependant, son isolation est moyenne. Pour gagner en isolation, il faut alors combiner les matériaux. Plus lourde, la porte d’entrée en acier ne demande pas non plus beaucoup d’entretien. Le bois est le plus chaleureux des matériaux, mais demande un entretien plus régulier. Et bien entendu, le bois doit être traité « IFH », « insecticide », « fongicide » et « hydrofuge », pour lui permettre d’avoir une durée de vie plus longue et de préférence, être issus d’une filière durable. Pour finir, il existe aussi des portes d’entrée en composite qui présentent l’avantage d’être personnalisables à l’infini.

Auteur de l’article : Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *