Query: INSERT INTO wd_sheetsviews SET `id_sheet` = '5133', `date` = '2014-11-01', `views` = '1'
Error[1062]: Duplicate entry '0' for key 'PRIMARY'
Vin naturel : vin au procédé de fabrication naturel
Conseils, astuces, bons plans...
Vous êtes ici:  Accueil » Maison et jardin » Décoration & Art de vivre » La cave » Pourquoi choisir un vin naturel ?

 

Newsletter

Recevez la newsletter de Navi-mag :

Retrouvez-nous sur :

Pourquoi choisir un vin naturel ?

Le vin naturel a toujours existé mais il retrouve toutes ses lettres de noblesse depuis les années 90. Le vin naturel a connu une nette évolution dans les années 50 grâce à Jules Chauvet. Représentant de la 4ème génération d’une famille de vigneron de La Chapelle-de-Guinchay, passionné par la chimie, il s’intéresse aux recherches scientifiques concernant le vin et noue une correspondance avec Otto Waburg (Prix nobel de médecine). Chauvet s’intéresse aux levures, à la fermentation maloactique et à la macération carbonique. Il est le premier à les pratiquer en tant que vigneron. C’est lui qui a travaillé sur le verre de dégustation INAO que nous connaissons tous depuis qu’il est devenu un modèle standard de l’industrie. Reconnu aujourd’hui comme l’un des meilleurs dégustateurs, son vin était déjà apprécié par le Général de Gaulle qui en buvait, paraît-il, quotidiennement.

Tags: vin naturel, vin, fabrication vin,

Curieusement, en 2011, il n'existe toujours pas de définition légale du vin naturel.

Il est possible de trouver un vin avec une étiquette bio certifiant uniquement que les raisins sont issus d'une agriculture biologique. Cependant des raisins dits « bio » peuvent être, ensuite, manipulés techniquement et subir un traitement chimique une fois dans les chais. Un vin naturel doit être entendu avec une définition bien plus large puisqu'il est également question du procédé de fabrication qui doit être naturel tout au long de son déroulement ! Il est fait main ! Le vin naturel est ainsi produit en petite quantité et ne se trouve, de ce fait, que chez quelques cavistes indépendants. De part son mode de production, le vin naturel a du caractère et chaque bouteille a sa personnalité ! Le vin « conventionnel », c'est-à-dire celui que l'on peut trouver en grande distribution, ne s'attarde pas sur ce type de considération et recherche avant tout l'assurance d'une homogénéité. Les vins conventionnels sont d'ailleurs classés en fonction du type de vigne (cépage). Le vin naturel est, quant à lui, classé selon son origine géographique car il a le grand privilège de transmettre les parfums et l'authenticité de son terroir.

 

Les raisins sont vendangés à la main.

Il n'y a pas de sucre ajouté, ni de levures étrangères au terroir ; pas de correction d'acidité, ni de micro-oxygénation. Le vin naturel ne contient pas plus de 10 mg/l de soufre pour le vin rouge et 25 mg/l de soufre pour le vin blanc. Dans le meilleur des cas, le vin naturel n'est ni filtré, ni collé et sans soufres ; même si cela n'est pas toujours possible selon le taux d'ensoleillement des différentes années. Il ne s'agit pas toujours d'un grand vignoble mais le goût d'un vin naturel est forcément intéressant. Le vin naturel n'est donc pas synonyme de vins coûteux ! Souvent labellisés « vin de table », certains ont un rapport qualité prix imbattable ! « Naturel », ce vin sera beaucoup moins nuisible pour la santé qu'un vin conventionnel traité chimiquement. « Vivant », il est donc nécessaire de le manipuler avec soin. Il faut, par exemple, l'ouvrir une à deux heures avant de le boire (mis en carafe, il s'épanouira encore davantage). Il doit être conservé à une température ambiante qui ne varie pas ; et toujours en dessous de 14 degrés.

 

La vente de vins naturels ne fait que progresser même si le nombre de cavistes spécialisés en vins naturels est encore faible.

Une dizaine, seulement, existe actuellement sur la région parisienne, par exemple. Il est possible de se procurer du vin naturel grâce à des sites spécialisés sur internet, mais beaucoup de références sont déjà en rupture de stock car, faut-il le rappeler, la quantité produite est très faible. La France est leader dans ce domaine, non seulement en terme de production, mais aussi en terme de consommation. Pourtant le vin naturel reste encore assez confidentiel. Le japon en est également très friand pour sa légèreté et sa faible quantité de soufre.

Le vin naturel ne sera jamais un produit de grande distribution, d'autant plus que très peu de vignerons le travaillent. Seul un véritable artisan, passionné, mi chimiste, mi agriculteur, peut maîtriser une telle technique. C'est une très belle histoire à déguster...avec modération tout de même !



Annonces idlead
 
Rédacteur Navimag 2012-04-03 Envoyer Print Top
 
Rechercher: sur
finaces-et-immobilier

Finances, immobilier,...

maison-et-jardin

Maison et jardin

Tourisme : séjours, locations, vols, circuits, thalasso... les bons plans en Europe et dans le monde c\'est avec Navi-Mag !

Tourisme

Mode, santé et bien-être : découvrez avec Navi-Mag des conseils pratiques, bons plans et adresses en ligne !

Mode et bien-être

Loisir-et-culture

Loisirs et culture

high-tech-image

High-Tech

@Copyright Group Navi Surf - Référencement : Brioude-Internet Référencement