Buisson

Quels sont les rôles d’un piège à phéromones et comment bien le choisir ?

Il n’y a rien de plus énervant que de voir ses arbres fruitiers, son potager ou ses arbres d’ornement dévorés par des insectes ravageurs… Même si l’on est un grand défenseur de la nature, l’extermination de ces nuisibles est indispensable pour le bien-être des plantes. La meilleure solution ? Le piège à phéromones bien sûr ! Zoom sur le meilleur allié du jardinier 100% bio…

Définition des phéromones

Ce sont des molécules sécrétées par la plupart des êtres vivants qui leur permettent de communiquer chimiquement entre eux. Ce sont les phéromones sexuelles qui vont être utilisées dans les jardins, car elles attirent les individus mâles pensant avoir à faire à des femelles cherchant à se reproduire.

Comment fonctionne un piège à phéromones ?

Très simplement ! Les pièges sont placés à proximité des arbres régulièrement infestés de nuisibles. Une capsule de phéromone synthétique, fabriquée à l’identique de la substance naturelle de la femelle, y est alors déposée. Celle-ci va attirer le nuisible mâle dans le piège où il se retrouvera coincé sur des parois collantes ou dans un récipient rempli d’eau. Les mâles étant exterminés, la reproduction ne pourra pas avoir lieu, il n’y aura donc pas de ponte et pas de naissance de larves destructrices.

Autre fonction du piège à phéromones

Le piège à phéromones joue aussi un rôle d’avertisseur. Les périodes d’apparition des insectes nuisibles sont globalement connues, mais pas toujours exactes. Grâce au piège, le jardinier va pouvoir déterminer précisément le début de la période de reproduction par rapport au nombre de mâles qu’il aura pris dans son piège. Si le nombre est nettement supérieur à ce qu’il devrait être, on parlera de pic de présences des nuisibles, entraînant la mise en place d’un traitement plus adapté, car les pièges ne peuvent plus être efficaces quand le nombre d’individus est trop élevé.

Jardin

Comment choisir son piège à phéromones ?

Sachant que chaque capsule de phéromone est efficace pour un certain type de nuisibles, il est indispensable de savoir quel ennemi il faut combattre pour être efficace. Ils se divisent globalement en deux groupes :

– les lépidoptères, de la famille des papillons, qui sont responsables de l’apparition du ver de la prune et de la mirabelle, de la pyrale du buis, du ver du poireau, du ver de la pêche, de la mineuse de l’agrume, de la chenille processionnaire du chêne et de celle du pin, de la mineuse de la tomate et de celle du marronnier, etc.

– les diptères, de la famille des mouches, qui sont responsables de l’apparition du ver de l’olive, du ver de la cerise, de la mouche méditerranéenne des fruits, du ver de la carotte, du ver du brou de noix, etc.

Dès que le nuisible qui vous pose problème aura trouvé sa catégorie, vous pourrez vous procurer le type de phéromone adéquat pour le combattre. La capsule devra être intégrée à un système de capture spécifique à l’individu, qui sera placé au meilleur endroit du jardin pour qu’il soit le plus efficace possible.

Cette méthode d’extermination est totalement naturelle, et agit en respectant la plante et le sol. Les phéromones faisant la sélection dans les individus qu’elles attirent, la population des abeilles, des coccinelles ou des papillons non-nuisibles n’est absolument pas mise en danger.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Auteur de l’article : Isabelle

1 commentaire sur “Quels sont les rôles d’un piège à phéromones et comment bien le choisir ?

    Thiery

    (26 octobre 2017 - 20 h 20 min)

    Pour la processionnaire du Pin nous fournissons maintenant une bille de phéromone que nous envoyons dans les arbres avec un paint ball. C’est la confusion sexuelle. Le papillon mâle pénètre dans un nuage de phéromone et ne retrouve pas la femelle. Ils vont mourir naturellement en moins de 24h sans avoir pu se reproduire. Donc moins de chenille l’hiver suivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *