Tout sur le craquement des articulations

Certaines personnes ont tendance à craquer les articulations surtout les doigts lorsqu’ils s’engagent dans un combat ou tout simplement pour frimer. Cette action est souvent agréable pour le/la concerner, mais gênante pour son entourage. Elle peut même causer des problèmes au niveau des articulations.

Pourquoi craquer ses articulations ?

Craquer les articulations, notamment les doigts, est une habitude chez certaines personnes. Il leur permet de s’occuper, d’équilibrer la tension lors d’une épreuve difficile, de faire peur Pour d’autres, le craquement des articulations est tout simplement une véritable partie de plaisir ou un jeu. Toutefois, le fait d’entendre le bruit anormal engendré nous amène souvent à nous demander si ce n’est pas mauvais pour les os et les articulations.

 

D’où vient le claquement ?

Craquer les doigts est une chose facile. Il faut tout simplement tordre ou plier le doigt ou la partie concernée pour que celui-ci provoque un clac. Dans les articulations (lieux de jonctions entre deux os), il y a des cavités remplies de fluide visqueux appelé liquide synovial. Quand on tire le doigt, des bulles se forment dans ce liquide, puis explosent. C’est l’origine du claquement qu’on entend. Il faudra attendre 20 minutes pour que les bulles puissent se reformer dans la même articulation.

Quels sont les risques ?

D’après les recherches, les craquements de doigts ne représentent aucun danger pour les articulations. Les chercheurs ont constaté lors de leurs expériences que les personnes qui craquent leurs doigts ont moins de risque de présenter une arthrite. Toutefois, ce geste peut provoquer des gonflements d’articulation, des dommages au niveau des ligaments ou une perte de force sur la partie craquée. Il est alors conseillé d’arrêter le claquement, ou du moins, ne pas en faire trop.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Auteur de l’article : Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *