Trois bonnes raisons d’offrir des cadeaux à vos employés

De plus en plus, les chèques et les cartes cadeaux sont utilisés par les entreprises comme complément de revenus. Mis en place dans une entreprise par l’employeur ou le comité d’entreprise, il permet d’offrir du pouvoir d’achat à vos collaborateurs. C’est également un argument de poids dans le cadre de vos campagnes de recrutement. Après les chèques cadeau divers, les tickets restaurants et les chèques emploi service, les cartes cultures font leur apparition dans l’univers de l’entreprise. 

Un employé heureux est un employé productif

Des études récentes en management démontrent que de faire plaisir à ses employés pendant les périodes de fête ou pour récompenser de très bons résultats avec des cadeaux ou des avantages en nature améliore la productivité de vos équipes. En effet, un salarié gratifié, récompensé pour ses efforts s’investira davantage dans son travail, car il se sentira réellement investi dans les projets et le développement de l’entreprise. 

Un salarié heureux améliore l’image de l’entreprise

Ce que les employeurs et les chefs d’équipe ont eu tendance à oublier ces dernières années, c’est que les employés étaient les premiers prescripteurs de l’entreprise. Ce sont eux qui véhiculent la plupart du temps la bonne ou la mauvaise image de la société pour laquelle ils travaillent. Ils ont d’autant plus de crédibilité aux yeux de l’opinion publique qu’ils voient les choses de l’intérieur. Le bonheur au travail renforce donc la réputation ou l’e-réputation.

Parce que c’est encouragé par l’État

Offrir une carte culture ou un chèque cadeau à ses employés est encouragé par la mise en place de différents dispositifs législatifs. D’abord, le choix du système de financement vous permettra d’en proposer régulièrement à des prix très attractifs. En effet, ils peuvent être financés pour partie par l’entreprise et les employés. Deuxièmement, en tant qu’avantage en nature, ils sont exonérés de charges sociales jusqu’à un certain plafond. C’est donc un avantage aussi bien pour les salariés que pour les employeurs.

Auteur de l’article : Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *