regime sans gluten

Trois régimes phares en 2017

Sans viande, sans gluten, sans sel ni sucre : des façons de s’alimenter qui séduisent de plus en plus, d’autant que leur réalisation est beaucoup moins rébarbative qu’il n’y paraît.

Le régime végétarien

regime vegetarienPréoccupés par le bien-être animal, l’environnement ou leur santé, certains choisissent d’écarter les animaux de leur assiette. La viande et le lait de vache seraient des facteurs aggravants dans la survenue de certaines affections comme les maladies cardiovasculaires ou le diabète.

Loin de l’austérité qui lui est parfois imputée, un régime végétarien basé sur des aliments bio de qualité permet de se faire plaisir sans renoncer à sa santé ou ses convictions. Des protéines d’excellente qualité sont présentes dans les légumineuses (pois chiches, lentilles), le tofu, le tempeh et le seitan. Quant au calcium, il se trouve en quantité intéressante dans les légumes crucifères (chou chinois, brocoli), les oléagineux (amandes), les graines (sésame), le persil ou encore les laits végétaux enrichis en calcium.

Le régime sans gluten

Depuis quatre décennies, la sensibilité au gluten ne cesse d’augmenter, et concernerait désormais près de 25 % des Français. Les nouvelles variétés de blé, présentant un taux de gluten très élevé, en seraient responsables. À différencier de la maladie cœliaque, la sensibilité au gluten peut se manifester par des symptômes très variés, comme des troubles digestifs, une dépression chronique, des migraines, de l’arthrose ou de l’eczéma.

Malgré l’omniprésence de cet ingrédient dans l’alimentation industrielle, son éviction n’interdit pas le plaisir gustatif. Au contraire, la mise en lumière d’autres aliments est l’occasion d’explorer de nouvelles saveurs. Les préparations à base de sarrasin, de millet, de quinoa ou de riz remplacent avantageusement les anciennes recettes.

Le régime pauvre en sel et en sucre

regime sans glutenDe nombreux experts tirent la sonnette d’alarme quant aux effets délétères d’une surconsommation de sucre et de sel sur la santé. L’excès de sel est notamment incriminé dans l’hypertension et les maladies cardiovasculaires. Le sucre, en plus de diminuer les défenses immunitaires, est impliqué dans la survenue de plusieurs maladies chroniques, comme le diabète, l’obésité ou la stéatose hépatique.

Heureusement, une alimentation qui fait l’impasse sur le sel et le sucre n’est pas dépourvue de goût. Au contraire, les authentiques saveurs des aliments sont révélées, surtout lorsqu’ils sont frais et bio. Pour relever les plats, l’astuce est d’employer des épices et des herbes aromatiques, ou des aliments au goût naturellement salé, comme les algues et le céleri. Le miel, la stevia, les fruits et le sucre de coco constituent des alternatives au sucre industriel.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Auteur de l’article : Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *