Le vêtement de travail : un indispensable pour de nombreuses entreprises

Vêtements de travail, vêtements professionnels, bleu de travail… ces termes, vous les connaissez. Peut-être que vous-même, vous en portez. Les vêtements de travail sont des équipements utilisés dans un très grand nombre de professions. Il s’agit de la première chose qu’un client potentiel va voir mais aussi d’un outil qui peut permettre de se faire reconnaître facilement. Un facteur en action est toujours reconnaissable, par exemple. Beaucoup de corps de métiers conservent un vêtement spécifique à leur activité, certains par coutume, d’autres par mesure de sécurité ou par mesure d’hygiène. Aujourd’hui, nous vous présentons l’histoire du vêtement de travail, son utilité et les différents types de vêtements existants.

L’utilité des vêtements professionnels

Pourquoi aurions-nous besoin d’un vêtement spécial dans le cadre de l’exercice de nos fonctions ? Vous l’aurez deviné, les vêtements professionnels ont d’abord une fonction de protection. En effet, certains métiers sont plus risqués que d’autres et il est important, pour la santé des travailleurs, qu’ils aient les vêtements nécessaires à la bonne pratique de leurs activités. Il est une véritable mesure de sécurité et d’hygiène. La deuxième fonction du bleu de travail, c’est l’identification de la personne qui travaille. Ainsi, à travers le temps, beaucoup de profession se sont vu attitrer une tenue propre à leur emploi : les métiers de la santé porteront des blouses blanches, les métiers de l’industrie des blouses bleues plus épaisses. Ces blouses bleues ont d’ailleurs créé l’expression « bleu de travail ».

Les vêtements de travail à travers les âges et les professions

Les vêtements de travail ont donc été inventés il y a bien longtemps, d’abord pour protéger le travailleur. Le forgeron devait se protéger des flammes ou des éclats, un boulanger portait un tablier pour protéger ses vêtements des tâches et le cuisinier portait une toque pour éviter de faire tomber ses cheveux dans la nourriture… Ainsi, chaque métier a inventé son équipement. Quand on y pense, même le chevalier, par son armure, avait un vêtement de travail propre à sa profession. Aujourd’hui encore, on reconnait un médecin, un facteur ou un policier grâce à sa tenue. Les esthéticiennes, les bouchers ou les vétérinaires portent également des vêtements de travail. Chacun ayant développé le vêtement en accord avec sa profession.

Les différents vêtements de travail

Des marques comme engelbert strauss se sont spécialisées dans la conception et la vente de vêtements professionnels et ont ainsi pu étendre les gammes proposées. Il existe différents vêtements de travail en fonction de l’activité réalisée. Le vêtement de travail peut être un accessoire : des gants, par exemple.

Il peut aussi constituer une tenue complète comme celle des chirurgiens qui portent une tenue de travail de la tête au pied (blouse, pantalon, t-shirt et chaussure). Pour les métiers de l’usine ou technique, il existe des combinaisons de travail pour se protéger des peintures ou éclats divers. Les mécaniciens pourront porter des salopettes avec chaussures de sécurité. Dans le BTP, il sera obligatoire de porter gants, casques et lunettes de protection.

Les blouses de travaillent sont énormément utilisées, que ce soient les blouses blanches du milieu médical ou les blouses bleues en usine. Elles protègent le corps et les vêtements des agressions d’éventuels débris ou éclaboussures. Enfin, il existe des tabliers renforcés pour des forgerons et autres métiers nécessitants une protection accrue des parties vitales.

 

Auteur de l’article : Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *