Jambon au torchon

Découvrez les différents types de jambon cuit

Le jambon cuit, ou jambon blanc, fait partie des aliments considérés comme des produits de base de la consommation française. En effet, à part les personnes végétariennes, qui n’a pas dans son réfrigérateur quelques tranches de jambon ? Pourtant, toutes les recettes ne se valent pas. Jambon à l’os, jambon supérieur, jambon au torchon : découvrez ici les quelques variétés différentes de jambon cuit ainsi que leurs spécificités.

Jambon cuit supérieur, choix ou standard ?

Ces appellations se rapportent à la qualité du jambon cuit. Un jambon supérieur doit contenir moins d’additifs que les autres types de jambon blanc. Les normes imposent même une absence de polyphosphates, de gélifiants et de caramel, ce qui n’est pas le cas pour les jambons choix (sauf pour les gélifiants qui sont interdits) ou standards. Dans les commerces, c’est le jambon supérieur qui est le plus courant, puisqu’il représente 70% du marché.

Jambon avec ou sans os ?

La plupart du temps, on trouve dans les commerces du jambon blanc sans os. Il s’agit des muscles de la cuisse de porc qui sont retirés de l’os puis assemblés et moulés pour la cuisson. Dans cette catégorie, vous trouverez notamment le jambon de Paris, reconnaissable par son format carré. Le jambon à l’os, c’est donc la cuisse cuite avec le fémur. Cette cuisson avec os apporte un goût plus prononcé qu’un jambon classique. Côté prix, il faut s’attendre à un tarif plus élevé.

Les multiples recettes de jambon cuit

Les jambons cuits se distinguent par leur cuisson. Vous pourrez trouver du jambon cuit au bouillon de légumes, apprécié pour sa saveur. Pour plus d’authenticité, vous pouvez également opter pour un jambon au torchon. Cette recette, digne des traditions ancestrales, consiste à faire cuire le jambon non pas dans un moule, mais dans un linge. Sa forme artisanale est alors reconnue entre mille, de même que sa texture, plus tendre. Les commerces proposent également du jambon cuit à l’étouffée : il s’agit d’un jambon cuisiné à faible température dans un emballage étanche. Cette recette a l’avantage de ne pas recourir à l’ajout de matière grasse ni à aucun liquide de cuisson.

Alors, quel type de jambon choisirez-vous ?

Auteur de l’article : Azeline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *