La formation pour adultes pour aller toujours plus loin

La formation permet à certains de changer de voie, ou d'acquérir des compétences supplémentaires dans leur propre branche. Son rôle est de vous spécialiser par rapport à votre projet professionnel.

Un avenir meilleur

Le besoin d'être formé se caractérise le plus souvent par un besoin de changement, une envie de mieux ou de plus. Dans un premier temps, il vous faudra être conseiller et informer afin d'établir un projet clair avec les tenants et les aboutissants, face à des professionnels tels que point F qui sont répartis sur 3 grosses villes françaises. Puis par la suite vous pourrez choisir votre formation et vous pencher sur son financement. Il y a quelques années, les formations permettaient de gravir les échelons, la motivation première était d'ordre pécuniaire, à notre époque de plus en plus mettent en avant le désir d'une qualité de vie supérieure avec des postes aménagés par exemple ou du télétravail. Au même titre que notre société, la formation se doit d'être en perpétuel mouvement et adapté à la demande. 

Chez nos voisins comment ça se passe ?

Avec la nouvelle réforme et tout ces chamboulements (surtout ces chamboulements), si nous faisions un petit tour chez nos amis Européens pour voir comment le secteur se porte ? 

  • Le compte personnel de formation en France se voit monétiser (avant il s'agissait d'heures), en Allemagne chaque salarié dispose de 5 jours par an, en Finlande, ils attribuent des diplômes en fonction des compétences, en Belgique les salariés peuvent suivre une formation pendant leur temps de travail (de 80 à 180 heures par an).
  • Le contrat d'apprentissage, pour la France, vit quelques changements également avec une durée minimale de 6 mois et un temps maximal hebdomadaire qui passe de 35 à 40 h pour les mineurs, en Allemagne la formation alternance a une durée de 2 ans à 3 ans et demi, comme pour le Danemark qui a une durée de 3 ans et demi, en Espagne qui développe peu l'alternance a une durée de 6 mois à 2 ans et privilégie principalement les jeunes de 16 à 21 ans qui sont sans diplôme.

Auteur de l’article : Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *