batiment metallique

La protection contre l’incendie des bâtiments à charpente métallique

Les charpentes métalliques nécessitent une protection spécifique contre l’incendie. L’objectif, dans le cas d’une structure d’acier, est de ralentir l’échauffement du métal par le feu et donc de prolonger la résistance de la structure à l’effondrement. Les normes en vigueur (NF EN 1993-1-2/NA) prévoient des températures forfaitaires comprises entre 500°C et 570°C. La technique de protection feu passive la plus répandue actuellement consiste en l’application de peintures intumescentes, comme celles proposées par Nullifire. 

Spécificité des bâtiments à structure métallique

L’acier est un matériau résistant, ce qui permet lors de la construction d’utiliser des profils de dimensions réduites. Dans le cas d’un incendie, cet avantage de l’acier se transforme cependant en inconvénient, puisque la taille des profils entraîne un effet de chauffe plus rapide que pour des structures plus épaisses, comme le béton armé par exemple. Les températures avoisinant les 600°C sont atteintes peu de temps après l’embrasement généralisé d’un bâtiment, les charpentes métalliques se ramollissent et se déforment entraînant l’écroulement de la structure. Elles doivent donc être protégées. C’est le rôle de la peinture intumescente, qui joue un rôle d’isolation thermique.

Comment les peintures intumescentes isolent-elles les structures ?

Les peintures intumescentes consistent en un revêtement qui est inerte à température normale. Lorsqu’on dépasse les 150°C, ces matières gonflent et carbonisent pour former une couche isolante, à basse conductivité thermique. Elles protègent ainsi les structures en acier des bâtiments de l’échauffement et retardent leur effondrement. L’application des peintures intumescentes augmente la résistance au feu pour des durées allant de 30 minutes à deux heures, selon la nature et l’épaisseur de la protection. Peu épaisses, ces peintures sont faciles à appliquer et sèchent en 1 heure. Elles conservent non seulement la forme mais aussi l’aspect esthétique des structures, car elles sont recouvertes par une peinture de finition.

peinture-intumescente

Les peintures intumescentes Nullifire

Nullifire, marque du groupe tremco illbruck, est l’un des leaders de la protection incendie des bâtiments depuis près de 45 ans. Pour les charpentes métalliques, le fabricant propose essentiellement deux solutions : tout d’abord une peinture intumescente à base aqueuse, dont il est l’un des pionniers. Finition lisse et mise en œuvre facile avec séchage rapide constituent les atouts du S707-60.Pour une protection jusqu’à 120 minutes, Nullifire propose les gammes SC901 et SC902, des peintures intumescentes hybrides, applicables hors site et sur site. Notons que certaines peintures intumescentes, notamment en fonction de l’environnement d’application, peuvent se passer d’une couche anticorrosion, une couche de peinture intumescente et une couche de finition pour une application sur ou hors site. 

Auteur de l’article : Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *