rituels japonais

Des rituels japonais bénéfiques pour la santé

Les Japonais procèdent à différents rituels afin de rester toujours en forme et en bonne santé. Ces manies peuvent se résumer à la prise du thé jusqu’aux bains divers. Ces pratiques tendent à votre relaxation optimale, visant l’ouverture de votre esprit ainsi que votre bien-être.

Quid de l’Otonamaki ?

Cette méthode de relaxation japonaise fut inventée par Nobuko Watanabe, une sage-femme. Cette technique s’apparente à l’emmaillotage des bébés, tendant à un meilleur développement physique. Pour les adultes, ce rituel apporte de nombreux avantages. Au cours de ce procédé, votre corps sera enveloppé d’un drap blanc noué fermement. D’après les habitués, cette manie permet aux muscles de se relâcher et de minimiser les tensions. Cela règle également les anomalies de postures suite à des basculements.

Le bain japonais

Cette habitude est devenue une institution dans le Pays du Soleil Levant. Cette pratique est considérée comme ayant d’incroyables pouvoirs, à la grande différence en Occident. En Orient, cela équivaut à un « lavage de l’esprit ». Pour ce faire, les Japonais utilisent une baignoire en bois avec un large couvercle : cette configuration garde mieux la chaleur. L’eau utilisée est à une température de 42 °C, pour la détente des muscles et l’évacuation de toutes les toxines. Les pétales de fleurs et les huiles essentielles, quant à eux, stimulent le plaisir des sens.

Le rituel de l’encens

Au Japon, le « Koh-dho » ou le rituel de l’encens figure parmi les règles de l’art de vivre. Cette habitude particulière a vu le jour en l’an 600 et s’est imposée comme une pratique courante. Cette baguette aromatique possède surtout une vertu spirituelle : elle sous-entend la purification et permet de trouver la paix intérieure. Cet objet a plusieurs rôles : il stimule les sens, il dissipe les substances toxiques contenues dans l’air tout en assainissant l’esprit et le corps.

Auteur de l’article : Navi Mag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *