La façade atlantique, un paradis pour le cyclotourisme

De la petite ville d’Hendaye jusqu’à Saint-Brévin-les-Pins à l’estuaire de la Loire, les côtes atlantiques font le bonheur de centaines de milliers de vacanciers chaque année. Moins bondées que leurs consœurs de la Côte d’Azur, elles offrent de grandes étendues de plages et de zones boisées, qui invitent à la détente et au farniente. Les sédentaires trouveront leur bonheur en se fixant dans l’une des nombreuses stations balnéaires disséminées un peu partout le long de l’océan. En revanche, pour ceux qui souhaitent voir du pays, plusieurs options sont ouvertes. Entre toutes, le voyage à vélo s’impose comme la solution idéale. 

Les îles offrent des centaines de kilomètres de pistes cyclables

Les îles de Ré, Noirmoutier et Oléron ont toutes les trois en commun d’être reliées au continent par un pont et d’offrir un réseau dense de piste cyclables. La pratique de la petite reine est rendue d’autant plus simple qu’il existe de nombreuses possibilités de location de vélos pour adultes à Oléron et ses voisines. Ainsi, vélo de femme, VTC ou VTT pour hommes ou encore tandem, toutes les options sont disponibles pour arpenter ces territoires merveilleux, qui alternent plages, marais salants et zones de pins. 

La Vélodyssée, un itinéraire cycliste de référence en Europe

De Roscoff dans le Finistère nord, à Hendaye à la frontière espagnole du Pays basque, la Vélodyssée déroule ses 1200 kilomètres de pistes cyclables à travers l’ouest de la France. À partir du moment où il rejoint Saint-Brévin-les-Pins dans le département de la Loire-Atlantique, cet itinéraire ne s’éloigne plus de l’océan atlantique, traversant successivement les départements de Charente-Maritime, Gironde, des Landes et enfin les Pyrénées-Atlantiques. Une magnifique aventure à vélo donc, à réaliser seul, en famille ou entre amis. Avec de nombreuses infrastructures hôtelières sur le chemin, tout est fait pour que le cyclotouriste voyage dans de bonnes conditions, en profitant de l’air marin.

Auteur de l’article : Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *