massage cardiaque

La réanimation cardio-respiratoire

Aussitôt qu’une victime ne respire plus, il faut lui faire une réanimation cardio-respiratoire. Cette action associe deux mouvements : la respiration artificielle et le massage cardiaque. Cette technique s’emploie toujours en cas d’accident et si le cœur ne bat plus. Toutefois, sachez que chaque seconde qui suit une mésaventure est fatale.

Les gestes de premiers secours

Au début, il faut procéder à une ouverture des voies respiratoires. La tête de la victime doit être penchée vers l’arrière, la main de l’intervenant est positionnée sur le front et deux doigts sous le menton. Vérifiez la respiration, en regardant, en écoutant et en sentant. Pour éviter le blocage des voies respiratoires, 2 insufflations doivent être administrées. Ensuite, faites 30 compressions, puis 2 souffles, puis 30 compressions à nouveau. Ces actions doivent être répétées jusqu’à l’intervention des secours.

Les précautions à prendre

Si vous faites les insufflations, vous devez posséder les matériels nécessaires. Ces accessoires sont constitués de masque de poche jetable ou réutilisable. Ce dernier équivaut à une barrière protégeant contre la propagation des microbes. Si vous intervenez également, portez toujours des gants. Cette mesure vise la situation où la victime vomit. Dans ce cas, veillez à retourner le patient sur le côté et nettoyer sa bouche avant de répéter la première étape.

L’objet et les complications du massage cardio-respiratoire

Le massage cardio-respiratoire vise une meilleure circulation de sang oxygéné nécessaire au cerveau et aux organes vitaux. Ce procédé tend à rétablir le bon fonctionnement du cœur et de la respiration. Au cas où cette méthode serait associée au défibrillateur automatisé externe (DAE), elle permet de sauver la victime et d’éviter des lésions cérébrales graves. Il se peut que la personne soit exposée à une déchirure du foie suite aux compressions abdominales sous le sternum. L’estomac peut également subir une rupture.

Auteur de l’article : Navi Mag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *