Douarnenez sur le GR38

Le GR38 : à la découverte d’un autre joyau breton

Le GR38, bien moins médiatisé que son grand cousin le GR34, est un autre trésor des sentiers de grande randonnée bretons. S’étirant sur plus de 360 kilomètres, cette vaste balade traverse la Bretagne intérieure, offrant aux randonneurs un panorama unique sur les terres bretonnes, mêlant patrimoine historique, nature préservée et traditions locales.

Géographiquement, le GR38 relie la ville de Redon à celle de Douarnenez. Ce sentier offre une immersion profonde dans la campagne et les terres bretonnes, dévoilant des aspects souvent méconnus de cette région riche en diversité.

Dans le panorama des sentiers bretons, le GR38 occupe une place particulière. Il offre une alternative intéressante pour ceux qui cherchent à découvrir une autre facette de la Bretagne, loin des clichés maritimes, mais tout aussi envoûtante. 

Ce sentier représente un véritable trait d’union entre le monde rural breton et ses traditions ancestrales.

Un peu d’histoire

Le GR38, tout comme de nombreux sentiers de grande randonnée en France, est le fruit d’une passion pour la découverte des régions et la mise en valeur de leur patrimoine naturel et culturel. Son histoire débute au milieu du XXe siècle, lorsque les associations de randonnée, inspirées par le succès des GR déjà existants, décident de tracer un chemin mettant en avant l’intérieur de la Bretagne.

Tout en évoquant le GR38, il est impossible de passer sous silence le GR37, un autre sentier emblématique de Bretagne, qui traverse la région en reliant Vitré à Douarnenez, offrant ainsi une immersion au cœur des terres bretonnes et de ses légendes.

La création du GR38 est d’abord portée par l’envie de valoriser les paysages et le patrimoine du territoire breton. Bien que le sentier n’atteigne pas directement Saint-Nazaire, cette ville portuaire emblématique demeure un point de repère pour de nombreux randonneurs explorant la région. Le GR38 a été imaginé comme une fenêtre sur la Bretagne rurale, loin de la côte, mais tout aussi riche en découvertes.

Avec le temps, le tracé du GR38 a connu quelques évolutions pour mieux coller à l’évolution des territoires traversés, tout en conservant son esprit d’origine. Les marquages et balisages ont été améliorés, et des efforts ont été réalisés pour le rendre accessible au plus grand nombre.

Le sentier traverse plusieurs communes historiques et régions emblématiques de Bretagne. En parcourant le GR38, le randonneur plonge dans l’histoire des pays de la Vilaine et du pays de Redon. Par contraste, le GR37, en traversant la Bretagne intérieure, offre une perspective unique sur le patrimoine naturel et culturel de la région, ponctué de forêts mystiques et de traditions ancrées.

Chaque commune traversée par le GR38 a ses propres anecdotes et légendes, faisant du parcours une aventure autant culturelle que sportive. Ainsi, au fil des pas, le GR38 invite à la découverte d’une Bretagne intemporelle, où la mémoire des lieux et des hommes se mêle à la beauté des paysages.

église de Locronan
Locronan

Le tracé du GR38 : à quoi s’attendre ?

Le GR38, reliant Redon à Douarnenez, est une immersion totale au cœur de la Bretagne métropolitaine, avec une distance impressionnante de 366 km. Se déployant à travers les départements du Finistère et de l’Ille-et-Vilaine, il présente une ligne d’itinéraire mémorable. 

Avec des altitudes oscillant entre 2m, près de l’Atlantique, et 257m, il se caractérise par un dénivelé cumulé en montée de 4924 m, garantissant une riche palette de panoramas.

De Douarnenez à Châteauneuf-du-Faou

Le départ depuis la commune maritime de Douarnenez, située à l’orée de l’Atlantique, marque le début de cette aventure bretonne. Le tracé vous conduit à travers les bois de Kerguelen, Landudal, Kermadoret et rejoint ensuite la ville d’art et d’histoire, Quimper, perle du Finistère. Poursuivant son chemin, l’itinéraire vous dévoile St Albin, Plogonnec, et l’emblématique village de Locronan, avant d’arriver à Châteauneuf-du-Faou, aux portes des montagnes de Berméo.

De Châteauneuf-du-Faou à Baud

Empruntant une ligne qui serpente la Bretagne intérieure, cette portion débute à Châteauneuf-du-Faou. Le tracé traverse ensuite Spézet, Gourin, St Gilles, Saint Urlo avant d’atteindre Le Faouët. Au-delà, le sentier se fraye un chemin à travers Kerviguen, Kerbillet, Nahellec, Plouay, Ty Henry, Lomelec, et Kerdoret, avant de conclure à Baud.

De Baud à Redon

Démarrant à Baud, cette dernière étape s’étire jusqu’à Redon, aux rives de la Loire. Elle guide les randonneurs à travers Kerara, Colpo, Le Sonan, Menguen, et Cadoudal. Passant par les bois de Trédion, vous découvrirez Le Fozo, Ker Léon, et L’hôtel Neuf. L’itinéraire se poursuit par Bohal, Pleucadeuc, la pittoresque Rochefort-en-Terre, Saint-Jacut-les-Pins pour finalement arriver majestueusement à Painfaut, aux portes métropolitaines de Redon.

Tout au long de ce trajet, les marcheurs ont l’opportunité d’admirer les paysages diversifiés du centre de la Bretagne, notamment les landes de Lanvaux. L’aventure est jalonnée de surprises, telles que le plus haut menhir du Morbihan ou les bois mystérieux traversés. Du départ à l’arrivée, le GR38 est une expérience incontournable pour quiconque souhaite découvrir la Bretagne authentique.

Les conseils pratiques de Navi-Mag

Se lancer à la découverte du GR38 est une aventure mémorable, mais comme toute randonnée de longue distance, elle nécessite une préparation adéquate. Voici quelques conseils pratiques pour vous assurer un périple réussi sur ce magnifique sentier breton.

La meilleure période pour emprunter le GR38

Voici quelques recommandations pour chaque saison afin de profiter pleinement de ce magnifique sentier breton : 

  • le printemps et l’automne : ces deux saisons offrent des températures agréables pour la randonnée et une nature éclatante, que ce soit les floraisons printanières ou les couleurs automnales. De plus, vous éviterez les foules estivales et les fortes chaleurs.
  • l’été : si vous préférez randonner en été, pensez à partir tôt le matin pour éviter la chaleur de la mi-journée et privilégiez les étapes en altitude où les températures sont plus clémentes.

Les meilleures haltes et hébergements le long du parcours

Navi-Mag vous dévoile quelques-unes des meilleures haltes et hébergements le long du parcours pour allier découverte et détente 

  • Locronan : ce petit village de caractère est l’un des plus beaux de France. Prenez le temps de flâner dans ses ruelles pavées et de vous imprégner de son ambiance historique. De nombreux gîtes et chambres d’hôtes y offrent un cadre charmant pour une nuit de repos.
  • Rochefort-en-Terre : une autre étape incontournable, ce village est également classé parmi les plus beaux de France. L’offre d’hébergements est variée, avec notamment de pittoresques maisons d’hôtes.
  • Le Faouët : ne manquez pas les halles médiévales et l’église Saint-Fiacre. Des gîtes ruraux et des chambres d’hôtes sont disponibles pour une halte reposante.

Conseils de sécurité et respect de l’environnement

S’engager sur le GR38, c’est aussi s’assurer de randonner en toute sécurité tout en préservant la précieuse nature bretonne qui nous entoure : 

  • une bonne préparation : avant de partir, informez-vous sur la météo, et assurez-vous d’avoir une carte détaillée du sentier. Une bonne préparation physique est également recommandée pour affronter les dénivelés.
  • l’équipement adéquat : portez de bonnes chaussures de randonnée, prenez suffisamment d’eau, et n’oubliez pas la trousse de premiers secours.
  • le respect de l’environnement : la Bretagne est une région d’une grande beauté naturelle. Veillez à ne laisser aucune trace de votre passage, emportez tous vos déchets, évitez de cueillir des plantes et respectez les zones protégées.
  • l’étiquette du randonneur : lorsque vous croisez d’autres randonneurs, les personnes montantes ont généralement la priorité. N’oubliez pas de saluer, la convivialité est de mise sur les GR !

En suivant ces conseils, votre randonnée sur le GR38 sera à la fois plaisante et respectueuse de ce magnifique environnement breton.

Rochefort-en-Terre
Rochefort-en-Terre

Pourquoi arpenter le GR38 plutôt que les autres GR bretons ?

La Bretagne est une terre de randonnée par excellence. Elle compte plusieurs sentiers de Grande Randonnée (GR) qui serpentent à travers ses paysages variés, dont le GR38. Mais qu’est-ce qui distingue le GR38 des autres GR bretons, et pourquoi le choisir pour sa prochaine escapade ?

Les spécificités du GR38 par rapport aux autres GR de la région

La Bretagne, avec ses multiples sentiers de grande randonnée, offre une multitude d’expériences pour les amoureux de la marche. On vous explique comment le GR38 se distingue des autres GR de la région :

  • Diversité des paysages : Si la Bretagne offre des panoramas variés sur l’ensemble de ses GR, le GR38 a la particularité de s’étendre du littoral à l’intérieur des terres, offrant ainsi une palette de paysages contrastés, allant des ports de Douarnenez aux landes de Lanvaux.
  • Richesse culturelle : Traversant des communes au patrimoine riche comme Locronan, Le Faouët ou encore Rochefort-en-Terre, le GR38 est aussi une invitation à la découverte culturelle.
  • Immersion en Bretagne intérieure : Contrairement au GR34, par exemple, qui longe la côte, le GR38 plonge les randonneurs au cœur de la Bretagne intérieure, offrant une expérience plus authentique et moins touristique.
  • Challenge sportif : Avec ses 366 km et un dénivelé cumulé en montée de 4924m, le GR38 représente un véritable défi pour les amateurs de longues distances, contrairement à certains autres GR bretons plus courts ou moins exigeants.

Les raisons de choisir le GR38 pour votre prochaine randonnée

Avec cet article, vous voyez à quel point le GR38 émerge comme une option unique pour celles et ceux en quête d’une expérience profonde et authentique. Si vous hésitez encore quant à la destination de votre prochaine aventure, voici quelques raisons qui pourraient vous pousser à opter pour cette destination :

  • pour sortir des sentiers battus : moins fréquenté que le fameux GR34, le GR38 offre une expérience de randonnée plus paisible, idéale pour ceux cherchant à éviter les foules.
  • pour une expérience complète : alliant mer, terres, patrimoine, culture et sport, le GR38 est parfait pour ceux qui souhaitent une randonnée diversifiée.
  • pour sa dimension historique et patrimoniale : le passage à travers des villages emblématiques et des sites mégalithiques procure une dimension historique inégalée.

Le GR38 se distingue par sa diversité et son authenticité. Il s’impose comme un choix de prédilection pour ceux qui cherchent à découvrir la Bretagne sous un jour différent.

Rochefort-en-Terre
Rochefort-en-Terre

Le sentier de Grande Randonnée 38 pour une expérience unique

Les sentiers de Grande Randonnée (GR) sont plus qu’un simple chemin tracé à travers paysages et terrains ; ils sont des témoignages vivants de la culture, de l’histoire et du patrimoine d’une région. Ils offrent une immersion unique, un pas après l’autre, dans l’âme d’un territoire.

Le GR38, tout en étant une voie de randonnée, est aussi une véritable fenêtre ouverte sur le patrimoine naturel et culturel breton. Chaque étape, chaque paysage traversé, est un rappel de la richesse incommensurable de la Bretagne, une terre où histoire, culture et nature s’entremêlent avec harmonie.

Nous vous encourageons vivement à découvrir le GR38, non seulement pour l’aventure physique et mentale qu’il procure, mais aussi pour vous connecter aux histoires, aux légendes et à la beauté naturelle de la Bretagne. Chaque marcheur, à travers ses pas et ses récits, contribue à la valorisation et à la préservation de ce trésor régional.

Il est également essentiel de souligner les nombreuses initiatives, qu’elles soient locales ou nationales, qui œuvrent pour la sauvegarde et la mise en valeur du GR38. Ces initiatives, parfois portées par des bénévoles passionnés, visent à garantir la pérennité du sentier pour les générations futures et à accentuer sa place au sein du patrimoine breton.

Enfin, une fois votre périple terminé, partagez vos expériences, vos anecdotes, vos découvertes. Bonne marche à tous, et que chaque pas soit un hommage à la Bretagne !

Auteur de l’article : Azeline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *