L’histoire de la métrologie industrielle

La multiplication des échanges commerciaux a nécessité la mise en place d’un système de mesures universel plus fiable. La Convention du Mètre en 1875 a ainsi élaboré les premières règles pour harmoniser les unités de mesure. Le traité a été validé initialement par dix-sept États. Aujourd’hui, la métrologie industrielle est devenue une science.

Les anciennes unités de mesure

Dans les temps anciens, les unités de mesure étaient basées sur les objets du quotidien, ainsi les masses étaient exprimées en grain, en marc ou en tonneau. L’anatomie du corps humain était utilisée pour définir les dimensions (le pouce, le pied ou la toise). Dans le monde de la navigation, le nœud permettait de mesurer la vitesse de déplacement d’un navire sur l’eau. Dans la pratique, un marin jetait un morceau de bois à la proue du bateau et le temps mis pour arriver à la poupe était quantifié avec un sablier. Aujourd’hui certaines de ces unités sont encore utilisées mais bien qu’elles ne soient pas répertoriées dans le système actuel de métrologie industrielle.

L’avènement de la métrologie moderne

Au fil des années, le commerce s’est développé entre les différents pays. Or les unités de mesure pouvaient varier d’une région à une autre ce qui compliquait les transactions. À la fin du XVIIème siècle, la Convention du Mètre définit les unités officielles. Le Qatar et le Sri-Lanta sont les derniers pays à avoir adhéré à la Convention du Mètre en 2016. Mais la constitution de ce système universel de mesure a nécessité l’instauration de règles pour caractériser les unités de mesure et quantifier leur incertitude. Ainsi, sont nées de nombreuses notions importantes en métrologie comme la précision, l’étalonnage, la grandeur mesurable, l’erreur, la procédure de mesure de référence, la traçabilité, la conformité, la qualification ou encore la vérification. Aujourd’hui, la métrologie est devenue indispensable pour une bonne gestion du parc instrumental des entreprises.

Auteur de l’article : Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *