Manager par la performance : pourquoi, comment ?

Si une entreprise cherche à défendre sa performance, c’est pour assurer sa longévité. Mais à quoi tient cette performance ? La tendance est à une approche plus globale, qui continue de mesurer “combien ?”, mais attire l’attention sur le “comment ?”, avec en ligne de mire un “est-ce le mieux possible ?”.

Adapter le pilotage au marché

Vouloir manager par la performance revient à faire entrer des critères de mesure supplémentaires aux seuls résultats de production, avec un regard d’ensemble sur tous les organes de l’entreprise. En se basant toujours avec réalisme et cohérence sur la réalité rencontrée, l’entreprise évalue les résultats, tout en tenant compte de leur coût réel, direct, indirect, humain.

Dans cet environnement, on part du principe que la performance individuelle génère la performance collective : le paysage économique et sociologique a changé d’allure, le pilotage doit s’aligner s’il veut tenir sur le marché.

Complexe au premier abord, manager par la performance s’avère néanmoins accessible quand des agences spécialisées comme www.dlpartners.fr parient aux côtés des dirigeants sur la rentabilité de l’entreprise agile : diminution des erreurs, de l’absentéisme, de l’épuisement professionnel, du turn-over, amélioration de la productivité et de l’image de marque employeur.

Entreprise et salariés agiles

Sur le terrain, cela consiste à favoriser l’efficience collective de tout l’appareil, en s’attachant à ce qui ressort du côté des indicateurs RH, du turn-over, du drainage des talents, de la satisfaction ou de la fidélisation client, des coûts dérivés de la productivité, de l’aptitude à évoluer avec les technologies ou la réglementation.

L’approche managériale mise sur une organisation agile, adaptable, avec des missions transverses, sur des compétences ou des savoir-faire nouvellement exploités, qui enrichissent l’ensemble. Mobilisation, optimisation, amélioration continue sont les maîtres-mots, avec un effet manifeste sur le trio adhésion/productivité/qualité.

Auteur de l’article : Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *