pied de vigne

Planter un pied de vigne dans son jardin

La culture de la vigne fait partie intégrante de la culture française. Cette manie concerne les raisins à savourer, ceux destinés au vin. Afin d’avoir un pied de ces plantes, il ne sera pas nécessaire pour vous d’avoir tout un château bordelais ou un grand domaine. Pour ce faire, un jardin ou un muret suffit.

Avant de planter un pied de vigne

En décidant de planter une vigne, préférez les espèces communes dans votre région. Si vous n’en connaissez pas, n’hésitez pas à demander conseil à vos voisins. Chaque espèce diverge en vigne d’ornement ou en ceux qui portent des fruits. Pour ces derniers, il existe de nombreuses variétés tout adaptées au climat de la métropole, comme la vigne « Chasselas doré ». En guise d’ornement, vous pouvez choisir la « Purpurea » ou la vigne « Cardinale ».

La période et le lieu de plantation

La plantation d’une vigne se fait au printemps ou en automne. Souvenez-vous seulement qu’il vous faut éviter les périodes de gel. Tout comme les autres plantes, le raisin nécessite un sol sec, même caillouteux. Il suffit qu’il soit ensoleillé et abrité des vents. Cette plante ne supporte pas le sol humide : la raison de sa plantation en pente, afin d’éviter les flaques d’eau. Pour l’espèce ornementale, sa culture peut bien se faire à l’ombre.

Comment planter la vigne ?

Avant de planter une vigne, l’emplacement doit être étudié à l’avance. Les mauvaises herbes doivent être écartées, en guise de nettoyage de la place. Il vous faut également creuser un trou de 30 cm de profondeur et de largeur. Mettez de l’engrais mélangé à du fumier composté au fond du trou, puis recouvrez de terre. En plantant la vigne, le point de greffe doit dépasser 3 à 4 cm du sol. Pensez à placer un tuteur et attachez-y la plante, sans trop serrer.

Auteur de l’article : Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *