Poterie

Poterie malgache, un bel art, parfait pour votre décoration

Madagascar, la plus grande île de l’océan Indien, est un pays riche aussi bien sur le plan culturel, traditionnel qu’au niveau de la biodiversité. Lors de votre passage, les habitants qui sont artisans et cultivateurs à plus de 75%, seront heureux de vous accueillir avec le joli sourire malgache. Ils ne manqueront pas de vous faire découvrir leurs produits artisanaux parmi lesquels figure la poterie.

La fabrication de la poterie malgache

Malgré les influences de la mondialisation, les techniques de fabrication de la poterie malgache n’ont pas trop changé. En effet, il s’agit d’un savoir-faire ancestral qui s’est transmis de père en fils et dont les secrets sont conservés au plus profond. C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui encore, on utilise de l’argile pure, une matière naturelle rocheuse composée de silicate. Les méthodes de façonnage diffèrent toutefois, d’un artisan à un autre. Le maître artisan n’utilise qu’une girelle, un plateau rotatif et des outils de base pour créer des poteries dignes du marché international.

Poterie malgache, quelle valeur ajoutée ?

À Madagascar, la poterie est une forme d’expression que l’artisan émet à travers son savoir-faire. Elle constitue une véritable œuvre culturelle bien que les locaux vivent grâce à ce métier. Déclinée dans une vaste pluralité, la poterie malgache peut servir d’objet de décoration tendance et très originale. Certaines créations serviront de vase, d’autres pourront faire office de photophore pour apporter une touche contemporaine et réchauffer l’ambiance de la pièce dans laquelle ils se trouvent. Il existe également des vases pour vos jolies fleurs, des jarres à installer dans le salon…

Où trouver de jolies poteries lors de votre passage à Madagascar ?

Vous avez plusieurs boutiques et marchés d’objets artisanaux dans chaque grande ville malgache. À Antananarivo la capitale, par exemple, dès votre arrivée à Ivato, l’aéroport international, vous trouverez de nombreuses pièces que vous pouvez déjà repérer et acheter à votre départ. Sinon, la capitale grouille de marchés artisanaux comme COUM au 67 ha, Artisanat d’art au marché de la digue, etc. Vous en trouverez aussi lorsque vous vous rendrez dans des villes comme Antsirabe, Toamasina et bien d’autres.

Auteur de l’article : Mélanie Brioude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *