Tout savoir sur le métier d’armurier

Pour tout vous dire, il y a plusieurs types d’armuriers : il y a tout d’abord la personne qui commercialise des armes à feu, ensuite celui qui les fabrique et enfin celui qui les répare. Mais souvent, un armurier pratique en même temps ces trois activités. Envie d’en savoir plus ? Voici un petit tour d’horizon de cette profession qui concerne les armes.

Le rôle d’un armurier

En tant qu’artisan, l’armurier travaille le métal et le bois pour fabriquer des armes. La conception peut se faire sur plan ou encore par sa création personnelle. Très souvent, l’armurier œuvre en équipe tant les spécialisations sont nombreuses : il y a l’armurier bois, l’armurier métal, le graveur, etc. Cet artisan peut aussi s’occuper de la réparation d’une arme à feu, comme régler la visée ou installer une nouvelle crosse. Sans oublier la restauration qui compte aussi dans les rôles d’un armurier.

Les compétences d’un armurier

Avant d’être un métier, le travail d’armurier est une passion pour celui qui l’exerce. D’ailleurs, si beaucoup vivent de cette profession, nombreux encore sont ceux qui le font comme passe-temps. Pour devenir armurier, il faut aussi, bien évidemment, savoir travailler le métal et le bois. Posséder une culture historique sur les armes à feu est également requise. Sans oublier que pour vendre, eh bien, il va falloir avoir le sens commercial et connaître la législation en vigueur.

Comment devenir armurier ?

Il faudra apprendre les rudiments du métier pour devenir armurier et acquérir une grande polyvalence dans le domaine. En France, la formation pour obtenir le CAP armurerie dure deux ans. Il y a aussi le BMA ou Brevet des Métiers d’Art qui aborde l’histoire de l’armurerie et des styles à travers les âges, si vous voulez approfondir vos connaissances. Ensuite, il faudra chercher à devenir apprenti dans votre région. Et avant de commencer votre activité professionnelle, vous devez obtenir votre licence d’armurier. Cette dernière s’obtient sur demande auprès de votre préfecture.

Auteur de l’article : Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *