3 choses à savoir avant de téléphoner à un voyant

Vous vous apprêtez à consulter un voyant pour la première fois de votre vie. Que ce soit par téléphone ou en face à face, sauter le pas peut impressionner. Comment choisir son medium ? Comment bien préparer son rendez-vous pour en tirer le maximum de bénéfices ? Nous répondons à trois questions essentielles.

1. Dans quels cas se tourner vers un voyant ?

Consulter un voyant permet d’avoir un avis extérieur sur votre situation. Lorsqu’on a “la tête dans le guidon”, on ne voit plus les choses avec objectivité. Les émotions prennent le dessus, les avis divergents de l’entourage embrouillent les idées et, au final, on ne sait plus vraiment où on en est.

Le voyant pourra vous donner des éclaircissements sur les situations auxquelles vous êtes confronté. Mieux informé, vous les appréhenderez avec plus de naturel, de compréhension et de sérénité. 

2. Que faut-il faire pour préparer son rendez-vous ?

La bonne pratique consiste à avoir un premier contact avec votre médium, que ce soit par téléphone ou de visu. Vous saurez si le feeling passe bien, et si vous pouvez être suffisamment à l’aise pour lui confier certaines choses de votre intimité. Lors de ce premier échange, demandez-lui comment il travaille : utilise-t-il des cartes ? Pratique-t-il la numérologie ? Au moment de la prise de rendez-vous, ne donnez pas d’informations personnelles en dehors de celles qui vous seront demandées par votre voyant. Il vous posera lui-même les bonnes questions lorsque le moment viendra.

3. Quels sont les pièges à éviter ?

Comme la profession de voyant n’est pas réglementée, vous pourrez tomber sur des personnes sérieuses, comme sur d’autres qui le seront moins… Pour vous éviter les déconvenues, ne répondez ni aux mails ni aux SMS de sollicitation qui mettent en avant une voyance gratuite, rapide et discrète. Parce que d’une manière ou d’une autre, on vous fera payer ce service. La démarche doit être entièrement de votre fait, et non de celui du professionnel.

Enfin, sachez qu’il n’existe aucun diplôme. La voyance ne s’apprend pas. En revanche, si votre voyant manque d’écoute ou d’empathie, n’hésitez pas à vous tourner vers quelqu’un d’autre !

Auteur de l’article : Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *