Comment devenir parqueteur

Les sols constituent une partie importante de chaque bâtiment, car ils apportent non seulement une valeur ajoutée à celui-ci, mais ils le rendent également beau. Les jolis parquets bien installés dans le salon, dans les chambres, dans les douches sont les œuvres des parqueteurs. Ce métier est toujours d’actualité, les parquets étant des revêtements intemporels.

Quelle formation et où se former ?

La MC parqueteur enseigne aux apprentis artisans toutes les techniques d’installation des parquets à commencer par la mise en place du support en passant par la pose d’une sous-couche. Cette formation artisanale dure 1 an. L’élève se familiarise avec les divers procédés de pose (à la française, à l’anglaise, etc.). Après la formation, il est capable de poser tout type de parquets qu’ils soient massifs, contrecollés, stratifiés ou flottants. Le CFA du BTP de l’Aude est l’un des établissements reconnus pour cette formation.
https://www.institut-metiersdart.org/metiers-art/fiches-metiers

Les qualités requises

Si vous souhaitez exercer le métier de parqueteur, certaines qualités comme le sens de l’esthétique et une bonne condition physique sont requises. Puisqu’il s’agit d’un métier lié au bois, vous devez connaître les différents types de bois disponibles sur le marché afin que vous puissiez donner des conseils aux clients sur la qualité, la résistance, l’esthétique, le prix, etc. Vous pouvez ainsi satisfaire leurs besoins. Il incombe également à ce professionnel d’estimer le nombre de lames de bois nécessaires. Ce métier exige également un sens de la précision et une bonne dextérité.

Les parqueteurs font quoi ?

Le parqueteur discute avec les clients sur les travaux à réaliser et fait un diagnostic sur terrain pour réaliser son devis. Il procède ensuite à la pose, à la réparation, à la rénovation ou à l’entretien du parquet selon les besoins du client. Cet artisan réalise également la finition du parquet en le vitrifiant ou en appliquant de la cire, de l’huile ou de la peinture. Parfois, il est sollicité pour remplacer des lames ou combler des rayures sur parquet usé.

Auteur de l’article : Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *