La liquidation d’une entreprise est complexe, faites-vous aider par des experts

Votre société rencontre des problèmes financiers, et vous n’avez plus les moyens de continuer votre activité ? Dans ce cas, vous pouvez opter pour la liquidation judiciaire. On parle de liquidation judiciaire quand une société est en état d’insolvabilité irrémédiable, car le redressement judiciaire n’est pas envisageable. Qu’importent les raisons de la liquidation, cette dernière doit être prononcée par décision de justice, soit par le Tribunal de Commerce ou de Grande Instance, selon la nature juridique de votre entreprise. 

Une liquidation demande de respecter certaines règles

Toutefois, pour liquider une entreprise, il faut respecter certaines procédures. Effectivement, la liquidation d’une entreprise reste une procédure réglementée, donc il est impératif de respecter certains critères. Pour vous faire gagner un temps considérable et pour vous éviter des contraintes assez lourdes en matière de formalités, vous pouvez vous faire accompagner par de véritables professionnels. Grâce à leur aide, vous pourrez effectuer une liquidation d’entreprise tout en vous libérant des contraintes administratives

Vous bénéficierez d’un suivi par téléphone et chat, d’un service dématérialisé, d’une obtention de votre kbis de liquidation en 48 heures. Les experts s’occuperont également de rédiger les actes juridiques. Fermer une entreprise est assez complexe, qu’importe sa forme juridique. Alors pour vous faciliter la tâche, des experts vous soutiendront dans ce projet. Ils respecteront les formalités obligatoires en vous garantissant une liquidation sécurisée, sans soucis. Les professionnels mettront tout en œuvre pour protéger les intérêts des associés, créanciers, cautions, salariés et autres…

Des documents à fournir pour valider la procédure

Quoi qu’il en soit, pour valider la procédure de dissolution, vous devrez fournir les documents suivants :

  • Copie du RCS de votre société
  • Copie certifiée conforme du procès verbal mentionnant le vote de la liquidation
  • Formulaire M2 disponible sur le site gouvernemental dédié à la simplification des procédures administratives
  • L’attestation de parution et la copie de l’avis publié dans un journal d’annonces légales
  • Les documents d’identité du ou des liquidateurs ainsi qu’un extrait de casier judiciaire ou une déclaration sur l’honneur de non condamnation permettant de démontrer l’absence de condamnation contraire avec l’exercice de ces fonctions
  • Un règlement visant à régler les frais du greffe et des services fiscaux

Une fois votre dossier complet, les spécialistes s’évertueront à exécuter leurs tâches, dans les meilleures conditions afin que votre projet aboutisse le plus rapidement possible. 

Auteur de l’article : Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *