L’aromathérapie : la cure par des huiles essentielles

L’aromathérapie se traduit aux soins par les odeurs, par les plantes ou par les résines. Cette cure a été utilisée depuis des millénaires de par la planète entière. Les plantes aromatiques apportent les huiles essentielles nécessaires à ce mode de traitement. Elles sont employées dans un but purement thérapeutique.

L’huile essentielle

L’huile essentielle se définit comme une essence volatile provenant de la distillation des plantes aromatiques. Ce procédé se fait par entraînement à la vapeur d’eau. La substance obtenue à partir des plantes, des épices ou des oléorésines a une odeur aux multiples vertus. Les plus sollicités sont les sommités fleuries, les feuilles d’arbre à thé, les graines et fruits, les racines, le bois, le rhizome, l’écorce ou la résine. Quoique ces composés soient appelés huiles, ils ne contiennent pas de matière grasse.

La composition chimique

Une variété d’huile essentielle peut contenir différentes molécules, voire des centaines. Chacune d’entre elles a ses propres caractéristiques et ses fonctions. Pour le bien-être, ces essences sont reconnues pour leurs effets apaisants, décongestionnants, antispasmodiques, stimulants… et bien d’autres encore. D’après les scientifiques, elles se classent en différentes chémotypes ou « familles biochimiques » comme les cétones, les acides, les éthers, les esters… À titre d’exemple, l’huile essentielle de sauge sclarée renferme 250 molécules. La détermination de ces composants définit leurs vertus sur le corps.

L’utilisation des huiles essentielles

L’utilisation des huiles essentielles peut se faire par voie externe, interne ou aérienne. Il faut, toutefois, prendre en compte certaines précautions. La raison est que les molécules présentes ont un effet assez important. Ces substances peuvent provoquer l’irritation des muqueuses, la raison pour laquelle elles sont mélangées avec de l’huile végétale, de la mie de pain ou du miel. Les produits mis en vente dans les pharmacies sont en général élaborés en forme d’oléocapsules, en gélules ou en ovules.

Auteur de l’article : Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *