tai chi

Tai Chi Chen : quels sont ses particularités et bienfaits sur le corps ?

Le Tai Chi Chuan est une discipline martiale très en vogue puisqu’il compte un grand nombre d’adeptes de par le monde. Plus qu’une simple technique de combat, c’est également un art qui combine souplesse, rythme et relaxation. Ainsi, il a des répercussions positives sur la santé physique et mentale. Découvrez quels sont les particularités et les bienfaits sur le corps de l’un des plus connus des styles de Tai Chi Chuan, le Tai Chi Chen.

Le Tai Chi Chen, style fondateur du Tai Chi Chuan

Le Tai Chi Chuan ou plus simplement Tai Chi est un art martial ancestral d’origine chinoise qui aurait été inventé au XIIIe siècle par un ermite taoïste. Il s’agit d’un art martial interne qui se base sur la relaxation, l’harmonie des mouvements et la circulation du chi ou énergie intérieure.

tai chi

C’est une discipline qui se compose de cinq grandes écoles à savoir le style Chen, le style Yang, le style WuHao, le style Wu et enfin le style Sun. Le style Chen du Tai Chi, plus connu sous l’appellation Tai Chi Chen, est le style fondateur du Tai Chi Chuan. Il est le troisième style du Tai Chi Chuan le plus connu sur la sphère planétaire.

Contrairement aux autres écoles qui emploient des mouvements lents et souples, le Tai Chi Chen fait varier dans ses enchainements puissance et vitesse. C’est d’ailleurs ce qui caractérise principalement ce style puisqu’il alterne les mouvements lents et rapides en les combinant avec des postures basses et une gestuelle qui rappelle la forme d’une spirale. Cette inconstance du rythme rend le style Chen un peu plus complexe à aborder contrairement aux autres écoles.

Les particularités du Tai Chi Chen

L’apprentissage du Tai Chi Chen appuie ses fondements sur la maitrise de deux enchainements à mains nues. Le premier enchainement se nomme di yi lu et se compose de 74 mouvements. Le second enchainement quant à lui est connu sous le nom de er lu ou encore pao chui autrement dit « poings canons ».

cours de tai chi
Cours de Tai chi se déroulant dans un parc devant un plan d’eau

Il existe deux versions de ces enchainements. La première, lao jia, est la plus ancienne. La plus récente, xin jia, est similaire à l’ancienne forme en raison de leurs mouvements spiralés. Néanmoins, ils sont plus explosifs dans la version xin jia. C’est généralement après la maitrise du premier enchainement que s’effectue l’initiation au maniement des armes (épées, sabres, lances, etc.) en plus du tuishou et du second enchainement. Le tuishou est l’étape de l’art martial qui précède le sanshou qui est le combat libre.

D’autres concepts sont communs aux autres styles du Tai Chi. On note par exemple le relâchement musculaire et ostéo-articulaire pendant les exercices et une force de soutien qui structure le corps. Cette combinaison permet un étirement de la colonne vertébrale entre le sommet du crâne et le bassin, ce qui favorise son redressement.

De plus, le pratiquant est solidement ancré et stable, ce qui lui permet d’employer la légèreté de ses membres supérieurs afin de faire circuler la force spiralée du sol vers l’extrémité de ses membres supérieurs. Tous ces concepts permettent de développer une stabilité accrue du corps et un parfait équilibre.

Les bienfaits du Tai Chi Chen sur la santé

Bien qu’il soit un art martial pensé pour la défense lors des combats, le style Chen du Tai Chi a également plusieurs avantages tant sur le plan psychologique que sur le système cardiovasculaire.

Les avantages sur le système cardiovasculaire

Même si le Tai Chi Chen se base sur des mouvements amples lents et rythmés, il peut s’avérer bénéfique pour la santé en particulier sur le système cardiovasculaire tout comme les activités de haute intensité. En effet, la faible intensité des enchainements du Tai Chi Chen permet de soutenir le rythme plus longtemps, ce qui permet de réduire les risques d’accidents cardiovasculaires en limitant le taux de lipides dans le sang. Cela réduit drastiquement le risque d’hyperlipidémie ou encore d’hypertension. De plus, la respiration s’en trouve améliorée et le souffle prolongé sur le long terme.

Le Tai Chi Chen pour les personnes âgées

Des séniors s’exercent au Qi Gong ou au Tai Chi pour leur santé et leur relaxation

En raison de son rythme doux et de sa souplesse, le Tai Chi Chen convient également aux personnes âgées. Cela est dû au fait qu’il n’exerce pas une forte pression sur les articulations ni sur les muscles. Par conséquent, le risque de blessures musculaires ou articulaires est minime. Par ailleurs, le Tai Chi Chen permet de renforcer les membres inférieurs du corps. La posture est par conséquent améliorée et le corps gagne en souplesse et en précision.

Les avantages psychologiques

Les avantages psychologiques du Tai Chi Chen sont également multiples. En effet, le Tai Chi Chen requiert une grande concentration mentale associée à un rythme de respiration précis ainsi qu’un relâchement des muscles. De ce fait, pratiquer le Tai Chi pourrait aider dans la prévention des troubles psychologiques. Son effet bénéfique s’étend également à la régulation du cortisol, ce qui rend sa pratique efficace pour lutter contre l’anxiété, les troubles d’humeurs et le stress.

En somme, le style Chen du Tai Chi Chuan est bien plus qu’une forme de combat. Les variations de postures et de vitesses combinées à une respiration et un calme profonds en font un exercice idéal de méditation et bénéfique pour la santé. De plus, il est une discipline parfaite pour les personnes jeunes ou âgées puisqu’il ne stresse ni les membres ni les articulations.

Auteur de l’article : Azeline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *