biberon

Tout ce qu’il faut savoir pour bien nourrir son bébé

Nourrir son bébé, au sein ou au biberon, c’est lui apporter tous les éléments nécessaires à sa croissance, à son développement, et à ses défenses immunitaires. C’est aussi une manière de le rassurer, de lui donner la certitude qu’il est aimé et bien entouré. À quel moment faut-il alors le nourrir et comment satisfaire ses besoins ?

Apprendre à reconnaitre ses besoins

Avant tout, il faut prendre le temps de bien observer votre bébé afin de mieux reconnaître ses besoins. Il manifeste son envie de téter par des pleurs. Néanmoins, les pleurs ne signifient pas toujours qu’il a faim, il pleure quand il a chaud, quand il a froid, ou quand il a besoin de réconfort. En restant attentive à son comportement, vous finirez par distinguer chacun de ses besoins. Il faut également le laisser prendre la quantité de lait qui lui convient.

À quelle fréquence faut-il lui donner le sein ou le biberon ?

Tous les bébés n’ont pas les mêmes besoins. En effet, il y a ceux qui sont toujours affamés, et ceux qui ont toujours envie de dormir. Il n’est donc pas nécessaire de leur imposer les mêmes rations et le même rythme d’alimentation. Le plus important est de le nourrir à la demande. Ne jamais le réveiller pour lui donner à manger, mieux vaut attendre qu’il exprime sa faim (sauf s’il s’agit d’un nouveau-né prématuré ou de faible poids). Il faut également noter que les rations ingérées peuvent être différentes d’une tétée à une autre. Vous ne devez pas le forcer à terminer un biberon ou à reprendre le sein.

Comment savoir si bébé a bien mangé ?

En le regardant, vous saurez si votre bébé est bien nourri. Si c’est le cas, il s’endort calmement après le repas. Vous remarquerez que ses mains sont détendues et sa respiration est paisible. D’ailleurs, si son alimentation est correcte, son sommeil dure souvent entre 2 h 30 et 3 h, mais il y a toujours une exception. Le plus sûr, c’est de surveiller son poids. Un bébé bien nourri prend, en moyenne, 150 à 200 g par semaine.

Auteur de l’article : Azeline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *